Bienvenue sur mon Blog ! Si c’est votre première visite, je vous invite à rejoindre l’Espace Bien-Être, dans lequel je partage mes 12 habitudes pour vous Chouchouter au quotidien, ainsi que d’autres surprises. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici pour y accéder et recevoir ma Newsletter.

Vous arrive t-il de vous sentir coupable ?

Parce que vous travaillez trop et donc ne passez pas assez de temps avec vos enfants?

Ou au contraire n’avez pas assez de travail rémunéré et du coup ne gagnez pas assez d’argent ?

C’est ma source de culpabilité principale… Dans les deux cas, j’ai toujours le sentiment de ne pas être à la hauteur, de ne pas être assez.

Il était une fois la petite Tissy…

Jusqu’à mes 9 ans, nous vivions avec mon père qui souffrait d’alcoolisme et seule ma mère travaillait. Elle était cableuse dans une usine. Toute ma vie, j’ai vu ma maman travailler dure, et se priver pour pouvoir me donner ce dont j’avais besoin. Aujourd’hui elle est à la retraite dans sa Bretagne adorée et je suis très heureuse pour elle.

Le fait de la voir bosser ainsi m’a mis dans la tête que je devais être indépendante financièrement.

Alors moi aussi, j’ai travaillé.

J’ai commencé à l’âge de 17 ans comme caissière pendant mes études, puis j’ai enchaîné les petits boulots jusqu’à ce que je devienne guide en Irlande.

Je n’ai pas eu d’enfants jusqu’à l’âge de 30 ans – ma maman se demandait si elle allait devenir grand mère ! Je la comprends, car avant de devenir maman, s’il y avait un enfant dans une pièce, je partais en courant 🤣 🤣 🤣 Je pensais que je n’avais pas la “fibre maternelle”…

Quand je vois ma fille Marine avec les enfants du haut de ses 12 ans, elle m’impressionne, une vraie petite mère !!!

La petite Tissy devient maman à son tour…

Le 26 Juin 2005, Océane arrive, je deviens maman pour la première fois. Quel sentiment incroyable… Je ne pensais pas qu’on pouvais aimer un petit être autant, dès sa rencontre…

Ma belle Marine arrive le 23 Novembre 2006, tandis que j’apprends mon nouveau rôle petit à petit.

En tant que maman, j’en apprends beaucoup sur moi même…la patience en particuliers.

Je devais faire un choix.

Lorsque mes filles sont nées, j’ai choisi de changer de carrière car je voulais être présente auprès d’elles, les voir grandir. Le métier de Guide Touristique nécessite de trop longues absences…

Mais c’est important pour moi de faire un travaille que j’aime.

Et ce que j’aime, c’est prendre soin des gens, faire une différence positive dans leur vie.

J’ai été attirée par les métiers du Bien-Être. Je me suis formée comme praticienne shiatsu, thérapeute massage et esthéticienne. Mes clients sont principalement des femmes que j’adore chouchouter. Que ce soit avec un massage, shiatsu ou un soin de beauté, je prends autant de plaisir que lorsque je guidais.

Mais ce sont des métiers qui demandent d’être libre en soirée et les weekends… Chose difficile avec des jeunes enfants et un mari “travaillolic”.

Mon homme a 2 boulots dans lesquels il excelle. Passionné de pêche en mer, il est skipper (il a son bateau) et est aussi ingénieur dans une usine.

Donc, c’est principalement moi qui m’occupe des filles.

Comme beaucoup de mamans, je jongle entre le travail, les enfants, le ménage, les courses, la cuisine etc.

Et vous savez quoi ? Il y a des jours, je n’y arrive pas !

Et bien tant pis.

Je fais de mon mieux.

Mais quoique je fasse, il y a toujours cette petite voix en moi qui me dit soit:

“tu ne passes pas assez de temps avec tes filles”

ou bien

“tu ne gagnes pas assez d’argent, tout repose sur Max”

J’ai toujours l’impression de ne pas apporter assez dans la balance, de ne pas être assez… 

Et pourtant, ce qu’une maman apporte à sa famille a autant de valeur qu’un salaire, voire plus !

Parfois, je m’imagine cette maman parfaite qui arrive à jongler entre sa vie de famille, sa carrière, sa santé et sa vie sociale:

– Elle est présente (dans tous les sens du terme) avec ses enfants et son conjoint

– Elle gagne très bien sa vie

– C’est une femme d’intérieur exceptionnelle sa maison toujours impeccable

– Bien sûr, son repassage est toujours fait !

– C’est une cuisinière hors paire (équilibré surtout!)

– Comme elle va à la gym tous les soirs, elle a un corps de déesse…

– Et en plus, cette super maman, elle est ZEN – car elle médite chaque matin à 6h !!!!

Sans oublier la relation idyllique qu’elle a avec son conjoint…remplie d’amour, de joie, de regards complices, de nuits torrides…

Pfff…moi, j’en suis loin !!! 🤣

Bon – il est temps de dire STOP

STOP à notre petite voix qui nous critique alors qu’on fait de notre mieux

STOP à toute cette pression qu’on se met en tant que maman et en tant que femme en général

Il est temps de mettre de la bienveillance sur la manière dont on se parle…

J’aimerais dire à toutes les mamans qui se sentent coupable ou “pas assez”: 

 

About the Author

Maman-entrepreneuse, thérapeute holistique, amoureuse de la vie, passionnée par le bien-être et dédiée à vous inspirer à Chouchouter la Déesse en Vous.