Bienvenue sur mon Blog ! Si c’est votre première visite, je vous invite à rejoindre l’Espace Bien-Être, dans lequel je partage mes 12 habitudes pour vous Chouchouter au quotidien, ainsi que d’autres surprises. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici pour y accéder et recevoir ma Newsletter.
  • Weight Watchers Liberté – Plus de 200 aliments à ZeroPoint™
  • Régime Dukan – 100 aliments à volonté
  • Régime 5:2 – manger 5 jours et suivre une diète de 2 jours
  • Programme National Nutrition Santé – manger 5 fruits et légumes par jour, ne pas sauter les repas, ne pas grignoter entre les repas
  • Pour être en bonne santé il faut être végan
  • Non, pour être en bonne santé, il faut manger de la viande et du poisson…
  • Régime sans sucre, sans gluten, sans produits laitiers, sans graisses, sans noix, avec noix, sans féculents, avec féculents…

Oh là là, mais c’est du délire !!! Comment faut-il se nourrir alors ? 

Et si il n’y avait pas qu’une seule façon de se nourrir ? 

Tout comme il y a 7 milliards d’habitants sur terre, tous uniques, pourquoi n’y aurait-il qu’une façon de se nourrir ?

Parce qu’une méthode marche pour certains, ne veut pas dire qu’elle va marcher pour d’autres…

Bon, compter les calories et les points, j’avoue, ce n’est vraiment pas mon truc et c’est bien trop restrictif. Et quand des amies me disent qu’elles n’ont “pas le droit” de manger certains aliments, juste parce qu’elles ont décidé de se l’interdire, ça me rend triste – parce que c’est ce que je faisais avant…

Avant d’écouter mon corps.

Savez-vous que notre corps est équipé d’une boussole intérieure qui nous informe quand il est temps de manger, ce dont nous avons besoin et quand s’arrêter ? 

Je dis savez-vous car après plus de 25 ans de régimes, à me restreindre et à suivre des programmes à la lettre, je ne le savais pas…

J’étais plus préoccupée à écouter ce que tous les experts me disaient sur la manière dont je devais me nourrir plutôt que d’écouter  mon propre corps.

Je mangeais les aliments et les quantités prescrits aux heures prescrites.

En parlant d’écouter son corps, lorsque je suis devenue pescétarienne (je ne mange pas de viande mais je mange du poisson, des produits laitiers et des oeufs), j’ai eu le droit à tout plein de leçons de mon entourage très inquiet car je n’allais apparemment pas pouvoir être en bonne santé si je ne mangeait pas de viande… On me disait que mon corps en avait besoin… 🤔

Ça fait déjà 6 ans et jusqu’à présent, je suis en très bonne santé 🙏

Pourquoi j’ai arrêté de manger de la viande ?

Parce que j’ai écouté mon corps.

Je n’ai jamais été une grande mangeuse de viande, c’était plutôt une habitude qu’un désir. Je ne mangeais que du boeuf, de la volaille et du porc, surtout bien cuit et sans gras.

En novembre 2012, j’ai arrêté d’en manger. Ça a été très facile et ça ne me manque pas du tout.

Alors je ne vous dis pas d’arrêter de manger de la viande, chacun fait ce qu’il veut selon ses besoins et ses goûts. Je vous encourage juste à être à l’écoute de votre corps.

Car il y a une chose qu’on ne nous dit pas dans tous ces programmes avec leurs recettes à suivre et les horaires auxquels nous sommes supposées manger, c’est que nous sommes toutes équipées d’un système très fiable pour savoir quoi manger, quand manger et en quelle quantité.

Et lorsque nous réapprenons à utiliser ce système, la vie devient beaucoup plus simple…

Je vais donc partager avec vous mes 4 étapes pour reconnaitre la faim et la satiété.

Je vous recommande de suivre ce plan pendant vos jours de repos, comme ça vous pourrez manger à l’heure qui vous convient et non celle imposée par vos horaires de travail.

La veille, prévoyez ce que vous allez pouvoir manger lorsque la faim se fera ressentir.

1) Pour chaque repas, attendez d’avoir faim pour manger. La faim est le signal de notre corps pour nous avertir qu’il est temps de manger. Personnellement, je ressens un creux dans le ventre et des gargouillements. À ce moment là, j’ai envie de manger sainement :  un repas cuisiné et équilibré avec des protéines, des légumes (ou des fruits au petit-déjeuner) et des féculents. 

Notez l’heure à laquelle vous avez faim par rapport à votre dernier repas. Notez aussi ce dont vous avez envie de manger au moment où vous avez faim.

Attendre de ressentir la faim est le meilleur moment pour manger car vous allez vraiment apprécier votre repas. C’est à ce moment là que la définition de “nourrir son corps” prend toute sa dimension.

L’envie en dehors des repas, par contre, est généralement le fruit d’une émotion qui peut être négative (on a envie de chocolat ou d’un verre de vin parce qu’on a besoin de réconfort) ou positive (on a envie d’un verre de champagne ou d’une pâtisserie pour célébrer quelque chose) ou bien parce qu’on s’ennuieL’envie n’est pas que sucrée, elle peut être aussi salée (un morceau de fromage, de la charcuterie…). 

2) Maintenant, servez-vous une petite portion, même si vous avez très faim. Et asseyez-vous au calme pour manger sans distraction (pas de téléphone, livre, télévision ou ordinateur). 

3) Mâchez bien chaque bouchée, ce qui va vous permettre de manger plus doucement mais aussi de libérer l’histamine, un neurotransmetteur qui non seulement augmente le métabolisme des lipides mais surtout qui informe le cerveau que vous avez assez mangé. C’est pourquoi si vous avez l’habitude de manger vite, sans assez mâcher, c’est très difficile de recevoir ce message à temps, du coup vous risquez de manger plus que vous en avez besoin. 

4) Dès que vous ressentez la sensation de satiété, arrêtez de manger, même si vous n’avez pas terminé ce que vous avez dans votre assiette, même si c’est délicieux, même si on vous a répété toute votre jeunesse de terminer votre assiette ! S’il en reste, mettez-le au frigo et vous le finirez plus tard, quand vous aurez faim à nouveau.

Faites confiance à votre corps. 

Essayez cet exercice pendant plusieurs jours, ça vous donnera une bonne idée de votre rythme naturel et des horaires auxquels vous avez besoin de manger. Peut-être que vous n’avez pas faim au petit-déjeuner ou au diner et que vous manger par habitude ?

De plus, en prenant l’habitude de manger doucement et de bien mâcher, vous mangerez moins et vous vous sentirez plus légère…

Essayez pendant au moins une semaine et racontez-moi votre expérience dans les commentaires.

Je vous souhaite une très belle journée !

Tissy 😘

About the Author

Maman-entrepreneuse, thérapeute holistique, amoureuse de la vie, passionnée par le bien-être et dédiée à vous inspirer à Chouchouter la Déesse en Vous.